17 septembre 2013

Distribution de brochures dans les rues de Lausanne

600 brochures antidrogue distribuées

Voici quelques témoignages de nos collaborateurs:

Un passant nous a fait part de son avis: « le plus grand problème avec la drogue est que trop de gens s’illusionnent que la drogue n’est pas vraiment un problème ».

Une dame nous a remerciés de notre travail et nous a dit que nous devrions être plus souvent sur place et distribuer des brochures. Elle a trouvé amusant de nous voir travailler à un endroit fréquenté par les dealers.

Une jeune fille à qui nous avons donné une brochure nous a expliqué l’avoir lue dans le métro et avoir décidé de revenir sur ses pas pour en discuter avec nous. Au début de notre conversation, elle nous disait que la drogue peut avoir des effets positifs et qu’elle n’était pas aussi mauvaise que décrit dans la brochure. Nous lui avons confirmé que les gens consomment de la drogue parce qu’ils recherchent ses effets désirables (soulagement, plaisir, sociabilité, etc.). Ensuite, nous lui avons expliqué que tout ce qu’on obtient avec la drogue, on peut l’obtenir aussi autrement. La solution aux difficultés et aux malaises de la vie n’est pas de les fuir et de se réfugier dans la drogue, mais de leur faire face et les résoudre d’une façon ou d’une autre. La drogue diminue la capacité à résoudre les problèmes. En outre, consommer de la drogue, c’est jouer à la roulette russe: les effets secondaires sont très sournois et souvent n’apparaissent qu’après des années de consommation, quand il est trop tard. Grâce à notre conversation, elle a pu voir que certains des effets négatifs décrits dans la brochure s’étaient manifestés chez elle et ses amis. La drogue n’était pas aussi inoffensive qu’elle le croyait. Elle nous a remerciés de notre conversation.